ciné-marges-club #43

mar 6 septembre / Utopia / 20h15

en présence du réalisateur

FEU-FOLLET_bando

FEU FOLLET
un film de Joao Pedro Rodrigues
( Portugal, 1h07, 2022, vost)
 
Sur son lit de mort, Alfredo, roi sans couronne, est ramené à de lointains souvenirs de jeunesse et à l’époque où il rêvait de devenir pompier. La rencontre avec l’instructeur Afonso, du corps des pompiers, ouvre un nouveau chapitre dans la vie des deux jeunes hommes plongés dans l’amour et le désir, et à la volonté de changer le statu quo.
Une parenthèse enchantée, signée du réalisateur portugais, Joao Pedro Rodrigues, fidèle à Cinémarges (venu pour « Mourir comme un homme » et « L’ornithologue »).
 

 

août 1st, 2022

Dans le cadre du Mois des Fiertés

QUIZ CINÉ LGBTQ+

ORGANISÉ AVEC ALORS ON BUZZ
VEN10 JUIN À LA TENCHA BORDEAUX
 alorsonbuzz-logo
Fan de la cinéma queer ? 
Ce Quiz « spécial Pride »  est pour toi !
 
Comédies musicales camp, films homoérotiques ou crypto lesbiens,
films primés ou undergrounds, icônes queers, séries cultes, 
il y en aura de tous le genres.
 
Animé par la délicieuse Lady Dit Gaga
+ Dj Set DJ Al Payette
 

Inscris-ton équipe et gagne la Palme d’or!

> résa. : https://www.helloasso.com/associations/alors-on-buzz/evenements/quiz-cinemarges

 Le-Magicien-dOz
DVD et affiches de cinéma à gagner, en collaboration avec Outplay 
gofish-dvd contracorienteDVD
   

mai 19th, 2022

ciné-marges-club #42

mar 17 mai / Utopia / 20h30

banner-visa

UN VISA POUR LA LIBERTÉ – MR GAY SYRIA
un film de Ayse Toprak (2017, Fr-All-Turquie, 88min, vost)
 
Hussein, 24 ans, est coiffeur à Istanbul. Syrien, il a fui la guerre. Marié de force et papa d’une petite fille, il désire plus que tout vivre sa sexualité au grand jour. Il rencontre d’autres hommes en exil, lors de sa participation à l’élection de Mr Gay Syria, concours organisé par Mahmoud, réfugié à Berlin et défenseur des droits des LGBT au Moyen-Orient. Cette compétition représente pour eux la possibilité de participer au concours de Mr Gay World afin de gagner un visa pour l’Europe où trouver refuge et protection.
Avec une grande délicatesse, la réalisatrice dresse le portrait de ces réfugiés en quête d’un avenir plus lumineux. Si l’élection est un prétexte, il s’agit d’un moment de solidarité exceptionnel.
Dans la lignée de « Flee », un film incarné sur la crise des réfugiés LGBT.
en savoir +
 
suivi d’une discussion animée par le Girofard en présence d’Hussein et de Wisam, protagonistes du film, ainsi que Amnesty International et La Ligue des Droits Humains.
À l’occasion de la Journée Mondiale contre les LGBTphobies.
 
> mar 17 mai à 20h15
au cinéma Utopia (tarifs habituels)
 

avril 26th, 2022

bandeau_2

LE FESTIVAL CINÉMARGES FAIT SONT COMEBACK  !
du 6 au 10 avril 2022

https://festival.cinemarges.fr

Après 16 éditions (2000 à 2015), le Festival avait laissé place au ciné-marges-club qui en 41 rendez-vous a continué de susciter la curiosité pour les films LGBT, queers et féministes à Bordeaux.

Mais le Festival nous manquait !

Cette 17e édition du Festival Cinémarges, c’est l’envie de renouer avec le public, de créer de l’émulation autour de films indépendants qu’il faut plus que jamais défendre, et donner la parole à des artistes porteur.euse.s de créativité et d’engagement.

Pourquoi ces mains sur l’affiche ?

Cinémarges touche à tout : films, rencontres, conférence, exposition, performances et dj-sets.

Pour qu’on s’enlace, qu’on se frotte, qu’on s’y pique…

 

Au programme :

- ULTRAVIOLETTE ET LE GANG DES CRACHEUSES DE SANG
- NO HARD FEELINGS
- LOS FUERTES
- BORN IN FLAMES
- DELPHINE ET CAROLE, LES INSOUMUSES
- JEANNE D’ARC OF MONGOLIA
- NOS CORPS SONT VOS CHAMPS DE BATAILLE
- FLEE
- TOVE
- courts Brasil et courts LGBT
….

Pour plus d’informations abonnez-vous à la newsletter ! 

 

février 15th, 2022

ciné-marges-club #41

mer 9 mars / Utopia / 20h30

LES MEILLEURES
(Marion Desseigne-Ravel, Fr, 1h20)

lesmeilleures01

Sur un mur de mon quartier, on a tagué : Le premier qui tombe amoureux a perdu. C’est vrai. Parce qu’après, tout le monde parle sur toi et t’es à la merci. J’ai perdu. Je suis amoureuse d’une fille, je ne sais pas quoi faire…

« Lorsque j’étais adolescente, je ne traînais qu’avec des filles. Et dans mon association, c’était pareil : les filles restaient entre elles. Mais j’aimais aussi l’idée d’écrire une histoire où l’on renverserait les polarités habituelles : les filles tiennent le beau rôle, elles sont actives, se battent parfois, et les garçons restent à l’arrière-plan… Nedjma a quelque chose de désarmant, une sensibilité à fleur de peau qu’elle essaie de cacher. Je me disais que Zina allait apporter à Nedjma tout ce qu’elle ne s’autorise pas à montrer, et notamment sa tendresse. J’avais envie de montrer un monde dur avec des personnages tendres au fond d’eux… »   en savoir +

 > suivi d’une discussion animée par Cinémarges avec Christine Larrazet, Maîtresse de conférences à l’Université de Bordeaux.

 

 

 

Facebook-Like- – – – -
MER 9 MARS  2022
à 20h30
Cinéma Utopia Bordeaux
( tarifs habituels )

- – – – -

février 14th, 2022

ciné-marges-club #40

vendredi 4 février / Utopia / 20h15

GREAT FREEDOM
(Sebastian Meise, Allemagne, 1h56, vost)

great-freedom

L’histoire de Hans, un homme gay dans l’Allemagne d’après guerre, qui s’obstine à rechercher la liberté et l’amour, même en prison…

-

Le 4 août 2022, la France fêtera les 40 ans de la dépénalisation de l’homosexualité. Cette célébration sera l’occasion de rappeler qu’il fut un temps, pas si lointain, l’homosexualité était passible de lourdes peines en France. Et nos voisins européens n’étaient pas en reste. Le Royaume-Uni condamna un de ses plus grands écrivains, Oscar Wilde, aux travaux forcés, brisant un des esprits les plus brillants de sa génération.
Great Freedom (Grosse Freiheit) raconte le destin de Hans Hoffmann, un allemand qui « fait les tasses », c’est-à-dire fréquente les pissotières où se croisent des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Le film commence par des images d’archives, qui s’avèrent être en fait des pièces à conviction qui vont servir à enfermer Hans Hoffmann au nom du paragraphe 175 qui criminalisait les homosexuels en Allemagne en ces termes : « Les actes sexuels contre nature qui sont perpétrés, que ce soit entre personnes de sexe masculin ou entre hommes et animaux, sont passibles de prison ».
Mais Hans, malgré les privations, le « mitard » et les retours réguliers en prison, est habité par la recherche du désir et de l’amour. Cette candeur – qui n’est en rien de la naïveté, tant le personnage est conscient des risques – émeut et élève le long métrage au-delà du simple film à thèse ou film historique classique. Par un jeu savant de déconstruction chronologique, on retrouve Hans en prison, dans les années 40, 50 et 60. Histoire aussi de rappeler que le paragraphe 175 fut utilisé en Allemagne, dans un long XXème siècle, de 1871 à la date très récente de 1994. Porté par l’acteur Franz Rogowski (Une vie cachée, Ondine, Une valse dans les allées, Victoria, …) le film touche par sa sincérité, jusqu’à la conclusion, saisissante et interrogative.
Great Freedom a été salué, en 2021, par le festival Chéri Chéris, festival du film LGBTQI+ de Paris, en recevant le Grand Prix. Cette sortie est aussi l’occasion de signaler la réédition du film documentaire de Rob Epstein et Jeffrey Friedman, Paragraph 175 (diffusé dans le Festival Cinémarges à sa sortie en 2001).

> suivi d’une discussion en présence de Julien Pellet, délégué régional du mémorial de la déportation homosexuelle et de Marc Lamonzie, doctorant en histoire contemporaine à l’université Bordeaux – Michel de Montaigne.

 

Facebook-Like- – – – -
VENDREDI 4 FÉVRIER 2022
à 20h15
Cinéma Utopia Bordeaux
( tarifs habituels )

- – – – -

décembre 14th, 2021

Dublin Films présente,
en partenariat avec Cinémarges

lundi 13 décembre 2021 / Utopia / 21h

noscorps-bando
NOS CORPS SONT VOS CHAMPS DE BATAILLE
(Isabelle Solas, Fr, 1h40, vost)

Dans une Argentine divisée entre un conservatisme profond et un élan féministe inédit, le film dépeint les trajets de Claudia et Violeta, dans leur cheminement politique et leur vie intime. Femmes trans, elles se heurtent avec leurs camarades à la violence patriarcale, jusque dans leur chair. Convaincues d’être les actrices d’une révolution en cours à la croisée des luttes, face à la défiance du vieux monde elles redoublent d’énergie pour inventer le présent, aimer et rester en vie.

Projection en présence de la réalisatrice, Isabelle Solas
 

+ suivi d’un Djset de 3615 groupe love au Central do Brasil

 

Facebook-Like

 

décembre 3rd, 2021

Page 1 Show More Post108 Posts left