mardi 5 juin 2018 à 20h15 > UTOPIA

race dep aff
A l’occasion de la réédition du live éponyme de Guy Hocquenghem, Cinémarges s’associe aux Éditions La Tempête pour la projection de RACE D’EP !
en présence exceptionnelle de LIONEL SOUKAZ
 
 
RACE D’EP !
de Guy Hocquenghem et Lionel Soukaz (Fr, 1979)
Ce documentaire culte explore un siècle d’oppression et de luttes gays et lesbiennes.
Race d’Ep signifiant « pédéraste » en verlan, posé comme jalon de la réappropriation de l’insulte.
Structuré en quatre parties, le film démarre dans les années 20, à la rencontrer du Baron Von Gloeden célèbre pour ses photos suggestives de jeunes éphèbes siciliens. La seconde partie rend hommage au travail de Magnus Hirschfeld, premier chercheur à étudier la sexualité humaine, et dont le laboratoire fut détruit par les nazis. La troisième revient sur la libération sexuelle des années soixante et la dérive capitaliste du mouvement gay. L’épilogue, inspirée du roman Oiseau de la nuit d’Hocquenghem, met en scène la rencontre entre deux hommes dans un bar gay (dont l’auteur lui-même interprète l’un des rôles).
Produit avec une grande économie de moyens et victime de la censure, le film, étant classé X, ne sortira en salle que grâce au soutien d’intellectuels comme Foucault, Barthes, Deleuze ou Copi, et dans une version expurgée.
- – – – – – -
Le parcours de LIONEL SOUKAZ est indissociable de nombreux mouvements radicaux, politiques, intellectuels et artistiques de 1970 à nos jours. Il milite au FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire), et côtois le philosophe René Schérer et l’écrivain Guy Hocquenghem avec qui il adaptera Race d’Ep !.
Armé d’une caméra super8, il s’inscrit dans l’avant-garde du cinéma expérimental français, il filme la révolte comme une sexualité débridée (Ixe). Avec l’apparition du Sida, il documente ce qu’il advient de la communauté gay décimée. En 1991, il s’empare de la vidéo, plus légère et peu coûteuse, et initie son Journal Annales, œuvre monumentale de plus de 2 000 heures dans laquelle il saisit son quotidien, les manifestations publiques comme son intimité.
 
- – – – – – -
GUY HOCQUENGHEM
Figure emblématique de la jeunesse bouillonnante de mai 68 et mû par un infatigable esprit de contestation.
Il participe à la création du FHAR (1971), au groupe Vive la Révolution et publie son premier roman, Le Désir homosexuel en 1972. Il publie dans nombreuses revues (Libération, Masques, Gai Pied Hebdo, Actuel, Tout !…) et signe plusieurs romans et essais emblématiques des années 70-80 ( Eve, L’Après-mai des faunes, Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary, etc).
Le sida l’emportera en 1988 à 41 ans.

- – – – – – – – – – – -

Tarif : Utopia

Réservation : sur place le jour “j”
- – – – – – – – – – -

Articles liés