cinemargesclub#11

MERCREDI 24 mai à UTOPIA  20h30

PLUS JAMAIS SEUL de Alex Anwandter
Santiago du Chili. Pablo, un jeune lycéen, se découvre une passion pour le cabaret. Mais un jour il est victime d’une violente agression homophobe. Bouleversé, Juan, son père, met tout en oeuvre pour trouver les coupables.

Première projection à Bordeaux de ce beau drame chilien primé du TEDDY AWARD à la dernière berlinale.

http://www.epicentrefilms.com/Plus-jamais-seul–Nunca-vas-a-estar-solo–Alex

+  Suivi d’une discussion avec Sara Daniel (Anthropologue) sur la situation des LGBT en Amérique latine

-

Cinéma Utopia à Bordeaux

Tarif habituel

https://www.facebook.com/events/1148703481941779/

avril 24th, 2017

cinemargesclub10-visu MARDI 9 MAI à l’IBOAT  19h-0h

Apéroboat pour “les filles qui aiment les filles et la house music”

20h projection de
SEXTOY STORIES
de Lidia Terki et Anastasia Mordin
Portrait de l’icône de la nuit lesbienne parisienne des années 90 :  DJ SEXTOY.
Emblématique de la culture techno: figure atypique pour l’époque, tatouée, piercée, elle dégageait un puissant sex appeal. À partir de ses propres codes «hip-hop techno sexy haute couture», elle s’est façonné un personnage de scène.
Pionnière, elle a été la première femme djette à se hisser sur la scène techno et house émergente dominée alors par les hommes, ouvrant la voie à des Jennifer Cardini, miss Kittin et autres DJ Chloé.
A partir d’images d’archives et d’entretiens avec sa bande de l’époque (La Chocha, Despentes, Anne Scott, Axel le Dauphine, Patrick Vidal…), les réalisatrices tentent de tracer les contours d’une personnalité complexe, feu follet androgyne, drôle, plein d’énergie et pourtant réservé qui a fini par se transformer en icône trash hyper sexy.
Ce film est aussi le témoignage d’une époque: celle où les femmes ont investit la scène underground.
https://djsextoy-lesfilms.com/sextoy-stories/

en présence de la réalisatrice LIDIA TERKI

+
DJ set de Amores Perras et de Dj Pardoxy (Art Norme)

Revival Le Pulp, les soirées Ladies Room, Dj Sextoy ….
 
 
- – – – – – – – – – – – – -
IBOAT à Bordeaux
Entrée libre
 

avril 24th, 2017

week-end cinemarges bandeau (1)

 WEEK-END CINÉMARGES
6-8 avril 2017
Bordeaux Métropole

Cinémarges anime des rendez-vous réguliers autour du cinéma queer sur la métropole bordelaise. Outre ses ciné-marges-clubs qui incarnent ses coups de coeur tout au long de l’année, l’association conserve un temps fort en avril : le WEEK-END CINÉMARGES, pour célébrer nos différences et cultures en marge. Projections, conférences, performances, Dj sets…

3 jours de festivités autour des thématique «Sexes, Genres et Identités» :

> jeudi 6 : cinéma Jean Eustache (aux Unipop)

> vendredi 7 : cinéma Utopia et cour Mably (avec Bordeaux Rock)

> samedi 8 : Café Pompier

- – – – – – – – – – – – – – – – – – – -

cinemarges-7genre-bandojeudi 6 avril / Jean Eustache à Pessac

LE 7ème GENRE D’HOLLYWOOD

Dans le cadre des UNIPOP (exceptionnellement ouvertes à tous !)

16H15 / The Celluloïd Closet
Documentaire de R.Epstein et J.Freidman (E.U., 1995, 1h47)
LE documentaire de référence sur les figures de FOLLES, travestis, garçonnes et autres personnages ambigüs dont regorgent les placards d’Hollywood… 

18H30 CONFÉRENCE / “Relecture queer du cinéma Hollywoodien”
par Anne Delabre, journaliste et programmatrice du Ciné-club le 7ème Genre à Paris

20H30 / La Rumeur
Film de William Wyler (E.U. 1961, 1h48) avec Audrey Hepburn et Shirley MacLaine
Les directrices d’une institution pour jeunes filles sont soupçonnées d’entretenir une relation “contre-nature””… Un drame lesbien culte ! 

> cinéma Jean Eustache Pessac / 5,5€ par film / Conférence : entrée libre

- – – – – – – – – – – – – – -

cinemarges-vogue-bando

vendredi 7 avril / Utopia + Cour Mably

VOGUING NIGHT

Dans le cadre de MUSICAL ÉCRAN

19h30 / projection / Utopia /  KIKI  (documentaire de Sara Jordenö (E.U., 2016, 1h34)

A new york, dans la communauté queer racisée, la culture voguing agit comme un puissant espace d’expression et de créativité mais aussi d’affirmation par la performance et la danse.
+ débat présenté par Cinémarges avec Kiddy Smile (artiste) et Stéphane Gérard (réalisateur)

21h30 / SOIRÉE VOGUING / cour Mably 

KIDDY SMILE (DJ set house et vogue, Paris)
+ DJ BARBEATBOY ( Djset house, Bordeaux)
+ WAF ( Vijing, Paris)

Organisé par Bordeaux rock / 21h-2h / Gratuit

 

- – – – – – – – – – – – – – -

wek-end cinemarges bandeau pornsamedi 8 avril / Café Pompier

PORN TO BE ALIVE

SOIREE QUEER

Projections, shows, performances et djset avec :

Films expérimentaux érotixWhat’s your Flavor ?” (appel à films LGBTIQ présentés par Stéphane Gérard) 

TRIPS (bruce) / I AM DELIGHTED BY YOUR ALCHEMY (Karly Stark) / FOR YOUR PLEASURE (Miguel Maldonado) / SOLITARY ACTS#4  (Nazli Dincel) / VASELINE (Malic Amalya & Nathan Hill ) / PIX (Antonio Da Silva) / NEUROSEX PORNOIA (Abigail Gnash & Eric Pussyboy)

The Electrick’s  (Pole dance, Bordeaux)

Mika Rambar ( dj et performer burlesque, Toulouse )
Deena Abdelwahed ( djset electro , Paris ) & WAF ( VJing, Paris)

Romï, Mélanie Lennox, Dj Paradoxy (djset, Bordeaux)

 

Organisé par Cinémarges et la Queer Constellation, en partenariat avec le Café Pompier

Paf : 6€ / 21h-2h 

mars 14th, 2017

Après 15 ans, Cinémarges transitionne de Festival à Ciné­‐club,  même  genre,  même diversité des sexualités, mêmes lieux,  mais une programmation au fil de l’eau (trouble).    

Depuis 2016, découvrez les ciné-marges-­club chaque mois à Bordeaux et Pessac (Utopia, Jean Eustache…).

Chaque soirée est l’occasion de discuter avec un invité, réalisateur, critique de cinéma ou universitaire.

Et en avril, perdure un temps fort : le WEEK-END CINÉMARGES !

Infos au jour le jour sur notre facebook!

mars 12th, 2017

ciné-marges-club #9 – 22 mars

Cinémarges Club

COURTS “AMOURS (IM)POSSIBLES”
Une séance de courts-métrages de fiction sur l’émergence des désirs et de l’amour…pour une personne du même sexe ? Et pourquoi pas ?

 

blind-sex

BLIND SEX
de Sarah Santamaria-Mertens
À la fin des vacances d’été, Louise, aveugle de naissance, étouffe entre sa mère et sa soeur. Après s’être perdue en forêt, une rencontre inopinée dans un camping naturiste va bousculer ses habitudes.

 

passer-les-champs-1

 

PASSER LES CHAMPS
de Camille Melvil, Fabien Cavacas
Deux frères, Lucas, vingt-deux ans, joue dans le club de football local, Théo, dix-sept ans, se sent différent. Un soir, malgré les mises en garde de son aîné, Théo décide de rejoindre Henry, un homme rencontré sur Internet.

gabber-lover
GABBER LOVE
de Anna Cazenave-Cambet
Nérac, début des années 2000. Laurie et Mila, treize ans, dansent le gabber au bord d’un lac isolé. Mila est amoureuse et elle veut lui dire, que ça jaillisse hors de sa tête.

+ surprises

//// Tarif unique : 5,5€
Cinéma Jean Eustache à Pessac
Tram C – arrêt Pessac centre ////

février 24th, 2017

ciné-marges-club #8 / 8 fév 17 / BROTHERS OF THE NIGHT

Cinémarges Club

BROTHERS OF THE NIGHT
de Patric Chiha
 
Première du film en présence du réalisateur

> 8 février à 20h30 au Cinéma UTOPIA Bordeaux

 

SYNOPSIS

Ils sont jeunes, roms et bulgares. Ils sont venus à Vienne en quête de liberté et d’argent facile. Ils vendent leurs corps comme si c’était tout ce qu’ils avaient. Seul les console, et parfois les réchauffe, le sentiment si rassurant d’appartenir à un groupe. Mais les nuits sont longues et imprévisibles.

 

décembre 28th, 2016

Cinémarges Club #7 / 6 décembre

Cinémarges Club

L’ORNITHOLOGUE
Le nouveau film de JOA PEDRO RODIGUEZ en sa présence !

Mardi 6 décembre à 20h30 / cinéma Utopia Bordeaux.

“Fernando, un ornithologue, descend une rivière en kayak dans l’espoir d’apercevoir des spécimens rares de cigognes noires. Absorbé par la majesté du paysage, il se laisse surprendre par les rapides et échoue plus bas, inconscient, flottant dans son propre sang”.
Une réinterprétation “éco-queer” du mythe de Saint Antoine, où la spiritualité se mue en voyage intérieur…

Joao a réalisé 5 longs-métrages marquants : O FANTASMA (2000), ODETE (2005), MOURIR COMME UN HOMME (2009), LA DERNIÈRE FOIS QUE J’AI VU MACAO (2012)

novembre 18th, 2016

mademoiselle

ciné-marges-club #6 / 2 NOV

Cinémarges Club

MADEMOISELLE
2 novembre 2016 à 21h
cinéma Utopia

mademoiselle

Première de MADEMOISELLE de Park Chan-Wook, chef d’oeuvre d’érotisme lesbien qui fit sensation à Cannes

Sye-Kyo Lerebours (doctorante en cinéma) reviendra sur l’originalité de cette adaptation du roman de Sarah Waters dont le réalisateur coréen s’inspire habillement… et pas que du bout des doigts !!

Synopsis :
Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme est engagée comme servante d’une riche japonaise, vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Les protagonistes se livrent à un plaisant jeu de dupes…

 

> Event facebook

octobre 1st, 2016

SOIREE “ICÔNES MUSICALES QUEERS”

DIM 22 MAI / UTOPIA

Dans le cadre du Festival MUSICAL ECRAN,  Bordeaux Rock offre une carte blanche à Cinémarges pour une soirée en deux films musicaux qui rendent hommage à 2 icônes queers : DIVINE et BOWIE.

 18h / I AM DIVINE

( Jeffrey Schwarz, États-Unis, 2013, 1h30, vost) 

divineEnfin un documentaire sur l’épopée foutraque de Divine, icône de la culture underground des années 1970/80, devenue reine des dragqueens au cinéma et sur la scène disco.
De la rencontre entre Glen Mistead et le réalisateur John Waters nait un personnage de travesti monstrueux, baptisé Divine, qui incarne une femme vulgaire à la sexualité obscène dans les célèbres Pink Flamingos (1972) ou encore Female Trouble (1974).
Cherchant à s’émanciper de son personnage trash, Glen/Divine revient en « vraie femme » dans Polyester (1981), Lust in the Dust (1985) ou encore dans la comédie musicale Hairspray (1988). Il/elle multiplie les registres, passant de la scène à la musique et devient diva du disco, avec deux tubes : You think you’re a man et Shoot your shot.
Ici, des images d’archives exceptionnelles restituent avec un vrai plaisir la nostalgie d’une époque où le cinéma issu de la contre-culture était encore capable de créer de vraies figures révolutionnaires.

 

20h30 / VELVET GOLDMINE

( Todd Haynes, GB, 1998, 2h, vost)

velvet1971 : le Glam Rock déferle sur l’Angleterre avec une esthétique camp, une musique bruyante et une esprit provocateur. La star Brian Slade bouleverse alors l’existence de nombreux adolescents qui, à son image, se maquillent et assument leur ambiguÏté sexuelle. L’un de ces ado, 10 ans plus tard, devenu journaliste est chargé d’écrire un article sur l’ascension et la chute de sa star.
Todd Haynes est un habitué des reconstitutions mélodramatiques (Loin du Paradis, Carol) et des hommages à des figures cultes. Dans Im’ Not There, il s’inspirait de Bob Dylan, ici c’est à Bowie qu’il rend hommage. Cette ode au Glam Rock librement inspirée des figures de David Bowie et de Iggy Pop, nous fait ressentir avant tout ce que cela veut dire d’être fan, rappelant au passage que Bowie n’était pas seulement musicien. Sa présence extraordinaire rassurait ses fans, particulièrement les marginaux, les incompris et autres « queers » en tous genres.

 

mai 3rd, 2016

Page 1 Show More Post65 Posts left