Rien n’oblige à répéter l’histoire

Written by on mars 5th, 2015 // Filed under Icônes Queer, LES FILMS

Stéphane Gérard / France / 2014 / 1h25 / VOST
Les émeutes de Stonewall à New York en 1969, véritable symbole de libération sexuelle, marquent la naissance des mouvements contemporains de revendication LGBT.
Articulant avec audace images d’archives en noir et blanc et images colorisées de manifs actuelles, le réalisateur laisse émerger la parole d’activistes et d’artistes, autant de héros de l’ombre, qui continuent à transmettre et à perpétuer la lutte des minorités.
Les croisements et convergences des stratégies d’actions contre l’uniformatisation – incarnées par des lesbiennes, des Noires, des gays, des séropos, des trans, des queers – et la puissance des images d’archives font résonner ces voix bien au-delà de leurs communautés, vers un horizon utopique.
Rien n’oblige à répéter l’histoire mais elle nous traverse, à juste titre, tout au long de la programmation de Cinémarges…
+ DÉBAT autour des « NOUVELLES UTOPIES QUEERS ? »
en présence du cinéaste Stéphane Gérard, de Karine Espineira et de Maud-Yeuse Thomas (cofondatrices de l’Observatoire des Transidentités).
Suivi d’une signature de “Médiacultures” par Karine Espineira

VENDREDI 17 AVRIL / 18H / UTOPIA

 

Ci-dessous, retrouvez un entretien réalisé par Yagg avec Stéphane Gérard.


“Rien n’oblige à répéter l’histoire”, interview… par yaggvideo

Articles liés

One Response to “Rien n’oblige à répéter l’histoire”